5 CONSEILS POUR CONSTRUIRE TON BUSINESS
S'il n'y a pas de recette miracle pour réussir en tant qu'entrepreneur(e), il existe néanmoins une série d'actions que tu peux mettre en place pour optimiser ton business et mettre toutes les chances de réussite de ton coté.
Conseils, Construire business, Graphisme, Blog, Entrepreneur, Entrepreneuriat
22736
post-template-default,single,single-post,postid-22736,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Conseils pour construire ton business

5 conseils pour construire ton business

S’il n’y a pas de recette miracle pour réussir en tant qu’entrepreneur(e), il existe néanmoins une série d’actions que tu peux mettre en place pour optimiser ton business et mettre toutes les chances de réussite de ton coté.

Devenir entrepreneur(e) n’est pas chose simple et les obstacles sur la route sont nombreux. Si tu peux profiter d’une grande liberté à l’heure d’organiser ton temps et ton travail, tu dois également dénicher tes clients toi-même, fixer tes prix et gérer tous les aspects de la gestion de ton activité. Être auto entrepreneur(e) est un choix de vie, une vocation qui requiert une certaine maturité et beaucoup de rigueur.

 

 

Quand on est entrepreneur(e), les mois se suivent et ne se ressemblent généralement pas et cela est vrai financièrement parlant aussi. Certains mois, tu gagneras plus et d’autres, beaucoup moins. S’il est difficile de prévoir les sommes que tu vas gagner, il est tout de même possible de mettre toutes les chances de ton côté pour t’assurer une bonne visibilité et d’excellentes relations avec tes clients.

 

 

Dans cet article, j’attire ton attention sur 5 points essentiels:

1. Demande systématiquement un feedback après chaque travail réalisé

Client satisfait = nouveaux clients potentiels

Le bouche à oreille est un outil promotionnel fantastique (et complètement gratuit !). C’est pourquoi, chacune de tes prestation, aussi petite soit-elle, est importante et doit être réalisée avec la même attention et la même rigueur.

 

 

Le client satisfait aura logiquement tendance à te recommander auprès de son entourage et le futur client sera automatiquement rassuré d’entamer une collaboration avec toi sur base des commentaires positifs qu’il aura lu. Il est donc essentiel d’oser demander un témoignage après chaque travail réalisé.

 

 

À ce titre, je te conseille de réserver un espace ou carrément une page sur ton site afin de partager avec le monde (!) tout le bien que pensent tes anciens clients de ton activité et de ton expertise. Si tu n’as pas de site web, il y a d’autres façons de récolter les feedbacks, comme via ta page Facebook, par exemple.

 

 

 

 

Ne perds jamais de vue, que chacun de tes clients a des amis, des proches ou des collègues avec lesquels il/elle peut partager son expérience. Les entrepreneur(e)s qui réussissent le mieux ont souvent tendance à récolter systématiquement les impressions de leurs clients une fois le travail terminé et à demander à ces derniers de faire leur promotion. Ne sous-estime pas le pouvoir du bouche à oreille !

2. Élargis ton expertise en faisant appel à d’autres talents

À l’heure de travailler, la plupart des entrepreneur(e)s se limitent à prester des services dans leur domaine d’expertise (ce qui est déjà très bien !). Les entrepreneur(e)s qui souhaitent réellement développer leur activité mettent à profit tous les talents qu’ils croisent sur leur route.

 

 

Je t’explique en prenant un exemple: je suis graphiste et je travaille dans ce domaine mais je reçois souvent des demandes relatives à la réalisation de sites web. Plutôt que de simplement refuser les propositions parce que je ne possède pas les compétences techniques, je vais utiliser mon réseau et faire appel au talent d’autres entrepreneur(e)s possédant les compétences spécifiques qui me manquent. Dans ce cas, je vais utiliser un contrat de sous-traitance ou demander une commission sur le travail à réaliser. Chacun y trouve son compte !

 

 

Si au début tu ne connaîtras pas forcément beaucoup d’autres freelances, tu verras que petit à petit tu vas développer ton réseau de contacts (lire mon article « L’importance et les avantages du réseautage pour mon activité »), ce qui te permettra de garder à portée de main la liste des personnes susceptibles de compléter ton expertise en fournissant les services que tu n’es pas en mesure de fournir.

 

 

Même s’il est toujours un peu difficile de déléguer, tu verras qu’il est possible de tirer un réel profit de ce cas de figure. La première chose à faire est de te créer un réseau d’experts, cela peut se faire facilement via une simple annonce sur ta page Facebook, par exemple. Dans le cas d’une collaboration, il te faudra en discuter clairement avec l’entrepreneur(e) concerné(e) en n’oubliant pas de mettre le tout par écrit.

3. Sois le/la plus disponible possible pour tes clients (mais ne te laisse pas déborder)

Quand l’opportunité d’un job se présente, mieux vaut être prêt(e) à la saisir ! Lorsqu’une offre surgit, ou qu’un client avec un besoin frappe à ta porte pour un devis, ta réactivité et ta disponibilité seront des facteurs de poids à l’heure pour ton client de choisir un prestataire. Bien entendu, d’autres éléments tels que tes prix ou ton univers joueront également un rôle primordial, mais si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, il te faudra agir vite.

 

 

Être disponible pour les nouveaux clients, c’est bien, le rester pour les clients que l’on a déjà, c’est encore mieux ! Personnellement, au tout début, j’avais tendance à être ultra disponible et à accepter tous les clients et tous les travaux qui m’étaient proposés (lire mon article « L’importance de savoir dire non à un client »). J’étais disponible pour tout et pour tout le monde. Sauf que très vite, à force d’accepter chaque job systématiquement, je me suis retrouvée débordée et, de ce fait, beaucoup moins disponible, soit l’effet inverse. Il m’a alors fallu revoir mes priorités et faire un tri parmi ma clientèle.

La meilleure des publicités est un client satisfait - BILL GATES

Garde toujours à l’esprit que ton but premier est de satisfaire ta clientèle et ce, même si cela implique de devoir orienter un ou plusieurs client(s) vers d’autres experts, faute de disponibilité !

4. Soigne ta communication et reste joignable

En plus d’être disponible au possible pour ta clientèle, il est primordial que tu restes accessible. Si ton client doit commencer à courir après une info de ta part ou qu’il n’arrive pas à te joindre, c’est un mauvais point pour toi.

 

 

Au même titre, si un client potentiel tente de te joindre mais ne trouve pas rapidement le moyen de le faire, il y a de fortes chances qu’il laisse tomber et passe à quelqu’un d’autre.

 

 

Vérifie que tes informations de contact soient bien à jour et mises en évidence, que ce soit dans ta signature e-mail, sur ton site web, sur tes pages de réseaux sociaux ou encore sur tes documents papiers.

 

 

Certains clients préfèrent appeler, d’autres envoyer un e-mail, d’autres encore privilégient les réseaux sociaux. Il faut donc que tu organises ta communication en fonction de cela.

 

 

Parmi les outils que j’utilise pour communiquer avec mes clients (dans l’ordre d’utilisation):

 

• E-mail

 

• Téléphone

 

• Skype

 

• Slack

 

• Asana

 

• WhatsApp

 

 

S’il n’existe bien entendu aucune règle établie, il est tout de même conseillé de ne pas faire attendre le client lorsque celui-ci te contacte. L’idéal est de lui répondre dans les 30 minutes et si tu n’es pas disponible dans l’immédiat, de le laisser savoir que tu as reçu son message et que tu le recontacteras dans les plus brefs délais.

5. Veille à garder ta comptabilité et ton administration à jour

Aïe, c’est un coté un peu moins fun de la vie d’entrepreneur(e) ! Malgré tout, tu n’as pas le choix et il te faudra passer par là si tu veux que ton business fonctionne (crois-moi, tu veux vraiment éviter de te mettre le SPF Finances à dos !).

 

 

Ici, je te conseille de garder une trace de tes dépenses et de tes rentrées d’argent (via un tableau Excel par exemple) et, surtout, de t’informer sur les taxes et les documents à rentrer avant les dates d’échéance.

 

 

Si tu souhaites plus d’informations à ce sujet, je te conseille de consulter le portail Belgium.be ou de contacter le 1819. Note qu’il existe aussi des ateliers pour apprendre à gérer les finances de son activité, tu peux consulter l’agenda du 1819, tu y trouveras la liste de tous les futurs ateliers ainsi que les dates correspondantes (certains sont même gratuits).

 

 

Une autre possibilité est de te faire aider par un comptable. Quand on se lance comme indépendant(e), il est souvent conseillé de faire appel à un(e) professionnel(le), afin d’éviter les oublis et les mauvaises surprises. De plus, un(e) comptable pourra t’aider à optimiser ta compatibilité et à profiter de tous les éventuels avantages disponibles en fonction de ta situation. C’est un investissement qui, je pense, en vaut la peine.

 

 

Alors, prêt(e) ?

Si tu veux réussir en tant qu'entrepreneur(e), il est important que tu prennes exemple sur les entrepreneur(e)s qui réussissent et afin de t'en inspirer. Dis-toi que s'ils/elles ont réussi, ce n'est pas pour rien ! Si tu suis ces quelques principes de base et que tu y ajoutes ta touche personnelle, ta perseverance et ta créativité, tu verras que les résultats positifs suivront.

Et toi, quels sont tes « trucs » pour développer un business qui fonctionne ?

Lire aussi

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.