Apprendre à surmonter la peur de l'échec

Nombreuses sont les aspirantes entrepreneures qui laissent la peur de l'échec les empêcher de créer leur propre business. Même s'il est certain que devenir auto-entrepreneure n'est pas possible pour tout le monde, ne pas te lancer juste parce que tu es effrayée n'es pas une bonne excuse.

Ressentir une certaine crainte en se lançant est tout à fait normal et créer son propre business représente un challenge de taille qui fait peur. Malgré tout, il est vital que tu ne laisses pas cette crainte de l’échec te paralyser à l’heure de passer à l’action.

Si la seule raison qui t’empêche de te lancer est cette fameuse peur de l’échec, il faut que tu la dépasses. Tu le sais certainement déjà mais la seule façon de surmonter une peur est de l’affronter et cela commence ici et maintenant. Faire face à ce qui t’effraie ne signifie pas que toutes tes craintes vont disparaitre d’un seul coup, mais petit à petit, tu verras qu’il est possible d’apprendre à les ignorer et à continuer malgré tout afin d’atteindre les objectifs que tu t’es fixé.

Dans cet article, je te propose quelques moyens pour apprendre à surpasser ta crainte de l’échec.

1. Revois ta définition de l'échec

De nombreuses aspirantes entrepreneures abandonnent avant même d’avoir commencé par peur de l’échec. Pourquoi ? Simplement car elles perçoivent l’échec comme quelque chose de négatif. Pourtant, si tu analyses la vie d’entrepreneur.e.s à succès, tu constateras qu’ils.elles ont du faire face à d’innombrables “échecs” avant de finalement obtenir le résultat escompté.

Contrairement à ce que l’on a été habituées à croire, l’échec n’est pas l’opposé du succès. L’échec est simplement un résultat non souhaité qui n’est ni bon ni mauvais, c’est un feedback par rapport à une série d’actes que tu as posé. Si tu utilises ce feedback et ces résultats “indésirables”, tu vas apprendre les leçons nécessaires qui te mèneront, en fin de compte, au succès que tu attends.

Je n'ai pas échoué. J'ai juste trouvé 10.000 moyens qui ne fonctionnent pas

THOMAS EDISON

2. Arrête de te comparer aux autres

Chaque secteur d’activité a son “élite”, un groupe de personnes qui atteint des sommets et réussi mieux que tout le monde, des gens que l’on présentent comme étant les “meilleurs” ou les “modèles à suivre”. C’est une excellente nouvelle pour toi car l’une des façons les plus efficace de réussir rapidement est d’apprendre de ces personnes, d’analyser leur démarche, leur façon de faire et de t’en inspirer. Étudier les réussites (et les échecs !) d’entrepreneur.e.s de talent -peu importe leur secteur- est une façon sage et intelligente d’améliorer tes compétences, tes services et de progresser à la vitesse de l’éclair. Fais juste attention de ne pas tomber dans la comparaison malsaine !

Bien entendu, et même si l’inspiration est importante, n’oublie pas que si tu veux créer un business unique, il te faudra faire preuve d’originalité pour lancer un projet à l’identité propre que les clients de ta niche sauront apprécier.

Admirer les succès des autres est constructif, les envier et les jalouser est tout le contraire.

Il est important de respecter les résultats obtenus par d’autres, de t’en réjouir et de t’en inspirer tout en ne perdant pas de vue les objectifs que tu poursuis TOI. Tu es unique et ton travail et ses résultats le seront également si tu persévères et suis ta route, sans comparaison.

3. Persévère

Ce n’est pas toujours évident, mais une autre façon efficace de surmonter la peur de l’échec est d’agir malgré tout. Face aux doutes ou à toutes autres pensées négatives, concentre-toi sur l’action. La peur est un sentiment tout à fait naturel qui surgit presqu’automatiquement lorsque tu es confrontée à l’inconnu. Quand tu essaies quelque chose de nouveau, tu sors de ta zone de confort et cela éveille en toi les craintes. L’important ici est de ne pas te laisser intimider et de foncer (ceci est valable, à mon sens, pour toutes les situations dans la vie). Tu verras que même si tu n’obtiens pas d’emblée les résultats voulus, tu ressentiras l’immense satisfaction d’avoir osé faire ce qui t’effrayait et d’avoir fait face à une expérience nouvelle.

En te confrontant à la peur de l’échec et en ne cessant jamais d’agir (même s’il s’agit de toutes petites actions), tu verras que tu finiras par élargir ta zone de confort. Les expériences qui, au début, te paraissaient inconfortables se transformeront en situations familières vis-à-vis desquelles tu finiras par te sentir totalement à l’aise (et tu rigoleras même souvent de tes craintes initiales “infondées”). Qu’il s’agisse de la peur de l’échec, du rejet, de la critique ou du manque d’argent, les entrepreneur.e.s à succès ont tous appris à transformer la peur en motivation pour avancer et atteindre leurs objectifs. En tant qu’entrepreneure, il est vital que tu apprennes à faire de même et si tu lances, tu constateras rapidement que c’est bien plus simple que ce que tu ne l’imagines.

Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal : c'est le courage de continuer qui compte

WINSTON CHURCHILL

4. Ne focalise pas sur les problèmes mais sur les solutions

Ne perds jamais de vue qu’un business existe avant tout pour répondre à une demande ou résoudre un problème spécifique des clients de ton domaine d’expertise. Pour réussir en tant qu’entrepreneure, tu dois apprendre à gérer les problèmes et à les travailler sans pour autant te focaliser sur eux. Percevoir chaque problème comme une nouvelle opportunité, comme une occasion de proposer une solution ou répondre à un besoin réel est un point commun à la plupart des entrepreneur.e.s à succès.

Si tes ami.e.s entrepreneur.e.s rencontrent des challenges spécifiques, que ton entourage partage avec toi une problématique sans solution apparente ou que tu perçois un problème irrésolu, pense en termes d’opportunités et de développement et vois toutes ces indications comme autant d’occasions de définir et de proposer une solution qui saura faire écho à ces manques. C’est exactement ainsi que sont nés des entreprises au succès international telles que UberAirBnB ou encore Deliveroo.

Pense que plus tu résoudras de problèmes et plus tu aideras de personnes ayant besoin de solutions efficaces, plus tu seras récompensé(e) pour ce que tu apportes.

Il n’y a “plus qu’à” trouver une bonne idée 😊

5. Reste positive

Un autre point crucial à savoir gérer si tu souhaites dépasser ta peur de l’échec est de conserver, au possible, une attitude positive. En tant qu’entrepreneure, tu es la personne en charge de ton activité et ta vision influencera l’avenir de celle-ci. C’est pour cette raison qu’il est capital que tu restes concentrée sur les possibilités qu’offre l’avenir et non sur les challenges et difficultés du présent.

Bien entendu, tu rencontreras des obstacles et essuieras de nombreux revers mais garde en tête que c’est le prix à payer pour atteindre le succès escompté. Que ce soit pour toi-même ou pour tes éventuels futurs employés qui ne manqueront pas de se tourner vers toi en cas de problème, il est primordial que tu conserves une bonne attitude et une perception positive, peu importe la situation que tu dois affronter.

Naturellement, une attitude positive ne sera pas toujours suffisante pour sauver ton entreprise d’un éventuel échec. Il faut être consciente des réalités du marché et faire face à certains faits qui ne jouent pas toujours en ta faveur. Mon conseil ici est de ne jamais perdre de vue la réalité objective mais de conserver une vision positive qui t’aidera à repérer les opportunités cachées dans celle-ci.

6. Rêve en grand, commence petit à petit et célèbre tes réussites

Mon dernier conseil pour dépasser la peur de l’échec est de commencer petit à petit. À notre époque, nous avons tendance à exiger des résultats positifs et mesurables rapides. Cela résulte bien souvent en un gros découragement, voire en abandon total. S’il est parfois intéressant d’agir massivement d’un seul coup, il est généralement conseillé aux personnes qui se lancent d’y aller pas à pas, en poursuivant de plus petits objectifs réalistes comme par exemple créer l’identité visuelle de ton projet, mettre sur pied une campagne de publicité ou trouver ton tout premier client. Sur base de ces réussites, tu gagneras en confiance en toi et cela te permettra de poursuivre ta route sans te décourager.

Souviens-toi que le succès appelle le succès. Si tu parviens régulièrement à atteindre les objectifs fixés à plus petite échelle tu verras que tu finiras, parfois sans même t’en rendre compte, par obtenir le résultat final escompté plus rapidement.

Je m’arrête ici et te laisse avec une vidéo du français David Laroche, conférencier et formateur spécialisé dans le développement de la confiance en soi, de la communication et du leadership.

Toi aussi tu sens parfois paralysée par la peur de l’échec ?  Comment fais-tu pour la surmonter ? 

Partage tes solutions et tes conseils en commentaire !

Dans cet article, je t'explique comment j'ai appris à surmonter la peur de l'échec et comment je gère le fameux syndrome de l'imposteur au quotidien.
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest

Ces ARTICLES pourraient t'intéresser aussi...

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 solutions ANTI-CHAOS

pour freelances créatifs 

E-BOOK

GRATUIT

Responsable du traitement des données : EKKO Studio. Finalité : Envoi de communications incluant des informations commerciales. Légitimation : Ton consentement. Destinataires : Tes données seront stockées sur la plateforme d'e-mail marketing Convert Pro et bénéficient du Privacy Shield. Droits : Tu peux exercer tes droits d'accès, de modification, de limitation ou de suppression de tes données personnelles à tous moments en envoyant un e-mail à info@ekkostudio.com

Apprends à gérer et à organiser tes projets clients 

de façon efficace et rentable

Scroll to Top