COMMENT TROUVER UN NOM POUR TON BUSINESS
Trouver un nom pour son activité, son produit ou ses services est une étape incontournable ! En ce qui me concerne, trouver un nom original, créatif, accrocheur, disponible (nom de domaine y compris !) et prononçable dans mes différentes langues de travail fut un vrai casse-tête.
Nom, Business, Entrepreneur, Entrepreneuriat, Créer son emploi
22782
post-template-default,single,single-post,postid-22782,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_leftright,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.7,menu-animation-underline,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
EKKO STUDIO Trouver un nom de business

Comment trouver un nom pour ton business

Trouver un nom pour son activité, son produit ou ses services est une étape incontournable ! En ce qui me concerne, trouver un nom original, créatif, accrocheur, disponible (nom de domaine y compris !) et prononçable dans mes différentes langues de travail fut un vrai casse-tête qui, je dois bien l’avouer, a failli me coûter ma santé mentale. S’il n’existe toujours pas de formule magique pour trouver LE nom parfait, il existe néanmoins quelques petits trucs qui peuvent te faciliter grandement la vie !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, savais-tu que trouver un nom est en réalité un vrai métier ? Il existe en effet des personnes spécialisées dans le « naming » dont le travail est précisément de trouver des noms qui claquent ! Cela peut parfois s’avérer très utile afin d’éviter certains malentendus, voire de gros name fails

 

 

 

 

Afin de t’éviter de te retrouver dans cette fâcheuse situation, je te propose de passer en revue les étapes essentielles pour trouver un nom de business pour ton activité:

1. Utilise ton prénom/nom

Bah oui, ça paraît bête mais si tu es artisan, créatrice/créateur, designer ou même traductrice/traducteur, n’hésite pas à utiliser ton nom, tout simplement. Cela confère un côté très humain et un peu artisanal à ton projet (ou à tes services) et implique une idée de proximité qui saura plaire et rassurer le client. De plus, il y a très peu de chance que cette combinaison prénom et/ou nom soit déjà prise et pour le coup, tu t’évites de grosses prises de tête quant à la recherche du nom parfait puisqu’il est tout trouvé 🙂 C’est exactement ce qu’ont fait mes amies Camille de Camille belgian creation, Anna de Anna Bassano – Branding with ethics ou encore le photographe Bernard de Keyser qui a repris ses initiales comme nom de domaine/de projet.

2. Fais le point

Si tu es comme moi, ce n’est pas la première chose que tu as faite et pourtant, ça aide vraiment! Très sûre de moi sur ce coup-là, je pensais que j’avais tout en tête et que ça irait comme sur des roulettes. FAUX ! À force de ne rien noter, j’ai fini par oublier de bonnes idées, perdre le fil de mes pensées et me disperser complètement, le tout se transformant rapidement en grosse source de frustration.

 

 

Comment faire le point ? En rédigeant un briefing, une synthèse de ce que tu souhaites, des valeurs que tu veux transmettre à travers le nom de ton projet, des attentes de ton public cible,… en gros, toutes les caractéristiques qui feront de ton futur nom un nom unique. Le brief te permet de matérialiser sur papier ce que tu as en tête et te servira de base pour ta réflexion. Afin de t’aider, j’ai créé un document PDF à remplir qu’il te suffit d’imprimer en cliquant ici, c’est cadeau 🙂

 

 

EKKO STUDIO BRIEF NOM

3. Réfléchis, note, partage

Une fois ton brief complété, il est grand temps de te lancer à la recherche d’un nom pour ton activité, produit ou service. Un bon conseil est de noter tout ce qui te passe par la tête, seul(e) ou avec un(e) partenaire. Écris, fais des colonnes, rature, élimine, prononce à voix haute, inverse ou associe les termes entre eux, tout est possible ! Ne te limite pas à quelques noms mais pense à tout ce que tu peux (j’en avais plus de 100 !). Bien entendu, cela ne se fera pas en un jour et il faudra être patient(e). Une fois que tu estimeras avoir cherché suffisamment de noms possibles, éloigne-toi de ta feuille et laisse reposer le tout, va faire du sport (j’en profite pour te rappeler d’aller lire mon article « Les bienfaits du sport sur mon activité »), lis un bouquin, regarde une série, bref tu l’auras compris, consacre-toi à autre chose. Évidemment, rien ne t’empêche de relire quelques noms de temps en temps ou de d’ores et déjà en proposer certains à des proches afin qu’ils puissent te donner leur avis.

 

 

Pour accéder facilement à la liste que tu auras faite, tu peux tapisser tes toilettes de post-its, tout écrire sur un poster, insérer les noms trouvés dans un fichier Excel ou encore les enregistrer vocalement sur ton téléphone. À chacun(e) sa méthode :). Tu verras que petit à petit, certains noms vont naturellement te sembler moins bons, tu pourras donc les éliminer.

 

 

Quelques conseils pour élaborer ta liste:

 

 

 

• Tu peux t’aider de Google AdWords en tapant des mots au hasard

 

• Tu peux utiliser des générateurs de noms en ligne tels que Panabee ou id2nom. Honnêtement, je suis un peu sceptique quant à leur efficacité, mais je pense que ça peut toujours aider à trouver l’inspiration (et cela te permettra de tester la disponibilité des mots choisis par la même occasion !)

 

• Joue avec les associations phonétiques, les jeux de mots bien trouvés (en pensant à la barrière linguistique si nécessaire) ou encore avec l’humour

 

• Vérifie la traduction éventuelle des noms choisis afin d’éviter toutes mauvaises surprises 😉

 

• Pense à des noms facilement prononçables et mémorisables, ça aide !

 

• Évite les noms susceptibles d’être aisément mal orhtografiés

 

• Ce n’est pas obligatoire, mais si tu parviens à trouver des noms sympas qui représentent directement ton activité, c’est encore mieux (Google t’aimera d’amour !)

 

• Dès 5 $, tu peux aussi faire appel aux services des membres de la plateforme Fiverr. Même s’il s’agit la plupart du temps de services en anglais, cela pourra tout de même s’avérer utile si tu souhaites un nom à connotation plus « internationale »

4. 1ère vraie sélection et shortlist

Une fois ta liste (interminable) de noms établie, il va te falloir procéder à un tri ! Pour se faire, tu vas devoir repasser toutes tes trouvailles en revue et éliminer au fur et à mesure celles qui te semblent moins adaptées.

 

 

Ici encore, quelques petits conseils pour t’aider:

 

 

 

• Si tu as des mots composés/suite de mots, vérifie leur acronyme afin d’éviter de mauvaises associations (SS, DSK, LSD…). N’oublie pas non plus de les écrire à la suite, en les attachant afin de voir ce que cela donne. Les résultats peuvent parfois être surprenants comme ce fut le cas, par exemple, pour la boîte d’informatique IT SCRAP dont l’adresse web est itscrap.com (changée depuis !) ou les fournisseurs de feutres PEN ISLAND dont tu auras aisément deviné le nom de domaine… (eux, par contre, n’ont pas changé 🙂 )

 

• Évite de trouver un nom ou une association à rallonge, cela risque de rendre la mémorisation compliquée pour le client

 

• Prononce le(s) nom(s) trouvé(s) à voix haute afin de voir comment cela sonne

 

• Évite les noms qui ressemblent de trop à des noms existants et donc susceptibles de créer une confusion

 

 

Une fois que tu auras réduis ta liste initiale à un petite vingtaine de noms, tu pourras passer à l’étape suivante !

5. Vérifie la disponibilité des noms de domaine

Il s’agit certainement de l’étape la plus frustrante. Tu as trouvé le nom parfait et BIM, tu te rends compte qu’il est déjà pris… Malheureusement, si tu constates que ton nom idéal n’est pas disponible, il te faudra continuer les recherches.

 

 

Pour t’aider à vérifier que ton nom est bien original, voici quelques pistes:

 

 

• Commence par vérifier que les noms que tu as trouvé ne sont pas déjà utilisés par une autre entreprise. Pour se faire, une recherche approfondie sur Google te permettra d’avoir un bon aperçu de ce qui existe. Si une entreprise utilise déjà le nom que tu aimes-plus-que-tout-et-que-tu-veux-absolument-garder, il faudra vérifier la zone géographique et le domaine d’activités de cette entreprise car il est interdit de « faire de l’ombre » à une personne/une entreprise à qui un nom (trop) similaire pourrait nuire (tu éviteras ainsi d’éventuels soucis d’ordre juridique)

 

• Cela étant fait, il faut maintenant vérifier que le nom de domaine (.com, .be, .org,…) est bien disponible. C’est ici que ça se corse (on peut vite avoir la désagréable impression que tous les noms du monde ont été pris 🙁 ). Il existe de nombreux sites qui te permettront de vérifier (et d’acheter !) ton nom de domaine, perso mon préféré est celui-ci

 

• Autre vérification conseillée: le registre des marques (Benelux et international) pour savoir s’il existe déjà une marque déposée pour le même nom

 

• Enfin, si tu veux être encore plus sûr(e), une rapide recherche sur Facebook ou Twitter te permettra de t’assurer que ton nom n’est pas déjà utilisé

6. Teste auprès de ton entourage

Ton nom est disponible, mais il faut encore le confronter aux avis de tes proches ! Bien qu’importante, cette étape est tout de même à prendre avec des pincettes puisque, je ne t’apprends rien, tous les avis sont subjectifs. Si tu constates qu’une majorité de personnes trouvent ton nom inapproprié ou inadéquat, il te faudra certainement le repenser. L’idéal est de poser la question à des gens correspondants à ton public cible car, après tout, c’est auprès d’eux qu’il va falloir faire mouche. Demande-leur ce qu’ils/elles en pensent, ce que ce nom leur évoque,… Bien entendu, c’est TOI qui devra prendre la décision finale mais au moins tu auras une idée de l’impact et de la perception de celui-ci sur les autres.

7. Protège ton nom

Une fois ton précieux nom trouvé, n’oublie pas de le protéger le plus vite possible. La première chose à faire est évidemment d’acheter le nom de domaine en ajoutant les extensions souhaitées (et les plus pertinentes). Chance pour toi, cela se fait en quelques clics et pour quelques euros via la plateforme de ton choix. Pour le dépôt de la marque, du concept ou d’une invention, c’est une autre histoire qui fera l’objet d’un prochain article 🙂

 

 

Je m’arrête ici en espérant que cet article te sera utile. Malgré la prise de tête que trouver un nom peut représenter, prends ton temps et ne panique pas, ton nom idéal (et disponible !) existe bel et bien et tu vas le trouver. Il faut juste éviter l’acharnement inutile, utiliser une bonne méthode et être patient(e).

Si tu as des conseils à donner en rapport avec la thématique de cet article, je serais ravie de les entendre ! N’hésite donc pas à me contacter via les commentaires ci-dessous ou par e-mail ! À bientôt !

Lire aussi

No Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.