Pourquoi tu dois arrêter de travailler pour n'importe qui et définir ton type de clientèle idéal

Tous les freelances qui rencontrent un certain succès te diront la même chose :  il est impératif de connaître son secteur et son type de clientèle idéal sur le bout des doigts pour avoir une chance de faire fonctionner et de développer son business. 

Malheureusement, c’est loin d’être le cas pour la plupart des professionnels et des freelancers et cela s’avère souvent fatal pour leur activité. 

Connaître ta clientèle cible, te permettra de déceler leurs besoins et leurs attentes et de leur proposer des solutions adéquates qui sauront les satisfaire. Or, un client satisfait, c’est un client qui revient, qui partage et donc qui rapporte. 

Pour bien commencer, je t’invite à répondre à ces  3 questions très simples : 

  1. À quel(s) besoin(s) répondent tes services/produits ? 
  2. Quels sont les bénéfices directs de tes services/produits pour tes clients ? 
  3. En quoi tes services/produits se distinguent-ils de ceux d’autres freelancers ou agences ? 

Pour pouvoir répondre rapidement et sans hésitation à ces questions, tu dois connaître parfaitement ta clientèle cible, c’est à dire les personnes à qui tu souhaites vendre tes services ou tes produits. 

Il s’agit ici de la base de la base. C’est le composant fondamental sans lequel tu ne pourras pas développer ton business puisque c’est sur cela que tu baseras toute ta stratégie marketing pour faire la promotion de ton activité.

Ce que tu risques en n'identifiant pas ton type de clientèle idéal

  • Tu perds un temps précieux, de l’argent et une énergie considérable à rédiger des articles de blog, à poster sur les réseaux sociaux et à envoyer des newsletters qui ne seront lues par personne
  • Ta stratégie, aussi bonne soit-elle, sera totalement inefficace 
  • Les clients qui viendront à toi ne correspondront aucunement à tes attentes, à ton style créatif ou à ta vision. Tu risques très vite de ne plus t’y retrouver, voire de perdre ton enthousiasme

Avant d'écrire le moindre article de blog, d'envoyer ta jolie newsletter, d'enregistrer un podcast ou de lancer un nouveau service, tu DOIS savoir exactement à qui tu t'adresses.

Une fois que tu auras défini ton type de clientèle idéal,  tu connaîtras ses attentes et besoins sur le bout des doigts et tu réussiras à le localiser plus facilement.

  • Tu auras une vision claire qui te permettra de t’adresser plus facilement à un type de clientèle précis et cela aura des répercussions positives directes sur ton activité. Tu seras en mesure d’atteindre les personnes qui sont RÉELLEMENT intéressées par ton offre et qui pourront se transformer en ambassadeurs de ta marque
  • Tu seras en mesure de créer des contenus qui plaisent, de focaliser toutes tes actions stratégiques sur ce type précis de clientèle et ainsi de vendre plus et mieux 
  • Tu réduiras au possible ton exposition vis-à-vis des clients “moins idéaux” (voire “toxiques”) et tu obtiendras un traffic qualifié grâce à une stratégie optimisée et  “sur mesure”

Comment identifier ton type de clientèle idéal

Contrairement à ce que tu pourrais penser, ton client idéal n’est pas simplement celui qui paye pour tes services/produits. Penser que ta clientèle se résume aux personnes qui te rémunèrent pour ton travail est une grosse erreur et il s’agit-là d’une vision très limitée.

Si ton but est d’attirer l’attention de TOUS les clients sans distinction,  c’est l’effet inverse que tu provoques en ne t’adressant en réalité à personne en particulier. 

En effet, si ton objectif est d’attirer tout le monde de façon générale, cela va te prendre plus de temps et donc te coûter plus d’argent pour y parvenir.

Il est grand temps pour toi de commencer à te concentrer sur un type de clientèle déterminé et qui représente pour toi le client idéal qui saura valoriser ton travail et le payer à sa juste valeur. Laisse derrière toi les clients “toxiques” qui te pompent ton temps et ton énergie. 

Si tu as des clients actuellement, il est possible que certains d’entre eux correspondent à cette définition de ton type de clientèle idéal. D’autres en revanche n’auront rien à voir avec ta vision et peut-être que dans certains cas, ils incarnent même carrément  l’opposé de ce que tu souhaites attirer. Dans ces cas-là, je te conseille vivement de te défaire de ces clients.

Bien entendu, si tu le juges utile, tu peux continuer à travailler avec les clients qui ne correspondent pas au profil du client idéal que tu as établi, mais dans ce cas-là, veille à ne pas te détourner de ta stratégie. N’est-il pas plus indiqué de savoir exactement vers qui diriger tes efforts pour que ceux-ci soient réellement efficaces ? 

Commence par faire le bilan de tes projets passés afin de déterminer ce que tu as aimé de chacun d’eux et pour quelle raison. Je suis sûre que tu trouveras là des pistes qui t’aideront à savoir réellement avec que type de clientèle tu souhaites vraiment travailler. 

Dans mon cas, je me rends compte que mon client idéal est un.e freelance ou un.e entrepreneur.e qui se lance pour créer son propre business en ligne. Il s’agit d’un client réaliste et ambitieux qui commence petit à petit mais qui a de grands objectifs à court, moyen et long termes. Il connait ses forces, ses talents, ses compétences et sait ce qu’il aime. Il a étudié sa concurrence et sait ce qui le différencie. Il s’y connait en nouvelles technologies et est ultra motivé. Son objectif est de développer un business en ligne durable qui pourra lui permettre de vivre la vie qu’il souhaite. 

Voilà en résumé comment je me représente mon type de clientèle idéal et ce que je recherche dans le profil des personnes avec lesquelles je collabore. 

Comme on l’a vu plus haut, l’essentiel est d’être très précise et spécifique à l’heure de déterminer son type de clientèle idéal et d’éviter de “brasser large” et de façon globale. 

Comment définir ton type de clientèle idéal ?

Pour commencer, je te conseille de faire tes recherches afin de cerner au mieux ton client idéal, aussi appelé persona. L’idée est d’en apprendre le maximum sur lui et sur ses habitudes, sa façon de vivre, ses attentes,… comme s’il s’agissait d’un personnage de film. À noter que tu peux avoir plusieurs personas distincts même si je te conseille vivement de limiter leur nombre dans un premier temps. 

 

1. Données démographiques 

  • Femme ou homme 
  • Âge
  • Pays/langue parlée 
  • Niveau d’éducation 
  • Revenus 
  • Profession

 

2. Habitudes et préférences 

  • Hobbies, passe-temps 
  • Style de blogs, de livres et de médias que ton client idéal pourrai aimer lire 
  • Films, musique, types de programmes TV préférés 
  • Autres intérêts 

 

3. Habitudes sociales 

  • Ton client idéal est-il présent et actif sur les réseaux sociaux ? Si oui, à quelle fréquence ? 
  • Sur quelle(s) plateforme(s) ton client se trouve-t-il (Pinterest, Instagram, Facebook, Linkedin,…) ? 
  • Via quels canaux ton client idéal communique-t-il pour recevoir et partager des recommendations (Google, Facebook, bouche à oreille,…) ? 
  • Ton persona communique-t-il plus volontiers par e-mail ? Si non, via quel canal (téléphone, courrier,…) ?

 

4. Facteurs psychologiques 

  • De quoi ton client idéal a-t-il besoin ? Quel est son problème ? Son intérêt premier ? 
  • Quels sont ses préoccupations ? Les choses qui le contrarient ? 
  • Qu’est-ce qui lui fait peur ? Le frustre ? L’angoisse ? 
  • Que serait-il disposé à débourser pour résoudre son problème ou son besoin principal ? 
  • Quel genre d’expérience recherche-t-il lorsqu’il s’intéresse à un service/produit ? 
  • Quels sont ses désirs et ses ambitions dans la vie? 
  • Est-il satisfait de sa vie et de son travail ? 
  • Quelles sont les valeurs qui lui tiennent à coeur ? Quelles sont les causes qu’il défend ? 
  • Quels sont ses objectifs de vie, ses désirs professionnels ?

Ces questions sont des exemples de questions que tu peux te poser à l’heure de définir ton persona.  Libre à toi d’en trouver d’autres et d’approfondir le profil de ton type de clientèle idéal. 

Personnellement, je fais toujours une session de brainstorming sur papier et je laisse courir mon imagination. Ce qui en ressort est parfois surprenant !

Rappelle-toi que plus tu rassembles d’informations sur ton client idéal, qui il est et ce qu’il aime, plus il te sera facile de te “connecter” à lui par la suite. 

En fonction du style de services/produits que tu proposes et de ton activité, il est fort probable que tu doives définir plus d’un profil type. Dans ce cas-là, tu devras refaire l’exercice à pour chacun des segments de clientèle. 

L'objectif est que tu parviennes à comprendre ton client idéal et à ressentir de l'empathie pour lui et ses besoins. Cela te permettra de voir les choses de son point de vue, d'identifier ses problèmes et donc de lui proposer des solutions ciblées et efficaces en lui parlant son langage. 

Créer l'avatar de son client idéal

Maintenant que tu as analysé ton type de clientèle idéal et ses besoins, il est temps de créer ce que l’on appelle un avatar de ce client idéal. 

Un avatar n’est pas une personne réelle, c’est une synthèse de caractéristiques de plusieurs personnes différentes qui vont former ce que tu considères comme étant ton client idéal. 

Concrètement, il y a deux façons de s’y prendre pour créer un avatar client : 

1. En décrivant ton type de clientèle idéal

Il s’agit d’une description détaillée comprenant son nom, prénom, une photo et toutes les caractéristiques telles que ses habitudes, ses préférences et tout ce qui peut le définir en tant qu’individu unique (un peu à la manière d’une carte d’identité). 

Ici, je te conseille d’utiliser les informations récoltées lors de tes recherches en essayant d’être la plus spécifique et précise possible. Aussi, évite de trop généraliser. 

Ici, je te donne quelques exemples d’avatars de clients idéaux : 

“Julie a 30 ans et elle est passionnée de photographie. Elle veut lancer son blog pour partager ses conseils en tant que photographe et rêve de pouvoir proposer ses services depuis plusieurs mois. 

Son problème ? Elle ne sait pas par où commencer. Elle a besoin de mettre de l’ordre dans ses idées afin de pouvoir présenter son travail via un site web professionnel et d’apprendre à rédiger et à structurer ses articles de blog.

Elle travaille à mi-temps (un job alimentaire qu’elle déteste) et en parallèle, elle termine des cours du soir en photographie car elle souhaite se reconvertir professionnellement et surmonter sa peur de l’échec et son gros syndrome de l’imposteur. Le seul moment où elle peut se consacrer pleinement à son idée entrepreneuriale, c’est le week-end. Elle vit avec son copain et les deux rêvent de faire le tour du monde mais pour le moment ils n’ont pas suffisamment d’argent.”

Cette description, grâce à toutes les informations récolées, nous permet de nous faire une idée précise de la réalité de notre type de clientèle cible ainsi que de ses peurs, de ses doutes, de ses aspirations et de ses besoins. Sur cette base, tu seras en mesure de développer des services/produits totalement en adéquation avec ce que ton avatar/client idéal recherche consciemment ou parfois même inconsciemment. 

2. En rassemblant toutes les informations dans un moodboard

Personnellement, je suis fan des moodboards et c’est un outil que j’utilise tout le temps pour les projets professionnels mais aussi personnels. C’est u véritable outil visuel que tu utilises peut-être déjà pour tes clients. Créer un moodboard pour représenter ton type de clientèle sur base des informations collectées te permettra de te visualiser ton objectif. 

Pour les personnes qui ne connaissent pas cet outil, un moodboard est un ensemble d’images complémentaires qui représentent un un mot-clé, un concept ou une idée commune. En plus des photos,  tu peut ajouter des palettes de couleurs, des mots, des textures ou encore des dessins. Tu verras, que cet outil est puissant et qu’il t’aidera à produire du contenu cohérent et efficace pour un public très précis et selon des objectifs spécifiques. 

Si tu es graphistes, décorateur d’intérieur, photographe ou encore web designer, tu connais certainement les moodboards que tu utilises pour transmettre ta vision  à un client et pour clarifier les objectifs poursuivis par rapport à la réalisation d’un projet, qu’il s’agisse d’un logo, d’un site internet ou encore de  la refonte d’une identité visuelle. 

En résumé

Connaître ton type de clientèle cible est crucial pour ton business. Cela te permettra de connaître et de comprendre ses attentes, ses besoins profonds, ses peurs et ses aspirations. 

Cet exercice te fera gagner un temps précieux car tu gagneras en clarté et tu seras enfin en mesure de proposer des services ciblés aux personnes adéquates et dans un langage adapté. Tu pourras ainsi accroître l’impact de ton message sur tes clients potentiels et les atteindre plus rapidement et plus efficacement. 

Une fois le profil de ton client cible déterminé, tu verras qu’il te sera beaucoup plus simple de t’adresser à lui et que le message passera mieux. 

À ton tour maintenant ! Quel est ton type de clientèle idéal? Tu as déjà réalisé le profil de ton persona ?

Explique-moi tout en commentaire.

Dans cet article je t'explique comment et pourquoi j'ai arrêté de travailler pour des clients toxiques et comment j'ai fait pour rendre le contrôle de mon activité.
Share on facebook
Share on linkedin
Share on pinterest

Ces ARTICLES pourraient t'intéresser aussi...

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top